Besoin de vous défouler entre deux réunions ? Pour trouver une alternative au jogging, testez le tower running. Le principe de cette discipline : grimper quatre à quatre les escaliers de votre hôtel ou de n’importe quel monument public de la ville.

Tower running : kesako ?

Le tower running est un sport en plein essor qui consiste à gravir plusieurs centaines de marches dans le but d’atteindre le plus rapidement possible le sommet d’une tour ou d’un immeuble. Ludique ou loufoque ? À chacun sa propre opinion, mais voilà en tout cas une discipline qui compte de plus en plus d’amateurs et de compétitions dans le monde. Pour preuve : la fédération mondiale de tower running (Towerrunning World Association) ( EN) recense déjà 140.000 athlètes qui s’éclatent sur plus de 250 épreuves dans 55 pays.

À l’assaut des tours les plus célèbres 

Pour la petite anecdote, c’est le mythique Empire State Building aux États-Unis qui a accueilli la toute première course en 1978. Les coureurs ont ainsi dû avaler les 1.576 marches des 86 étages. Aujourd’hui ? De nombreux et prestigieux monuments, dans presque toutes les grandes villes du monde, ont pris le relais : la tour Eiffel (1.665 marches), les Etihad Towers (EN) à Abu Dhabi (1.617 marches), la Canton Tower (EN) de Guangzhou en Chine (2.601 marches), la tour Taipei 101 (EN) à Taïwan (2.046 marches) ou encore le Sheraton à Bruxelles (466 marches).

À décliner en voyage d’affaires

C’est sûr, cette discipline s’adresse surtout aux assidus de course à pied. Mais rien n’oblige à vouloir égaler un champion comme Piotr Lobodzinski qui a par exemple grimpé la tour Eiffel en moins de 8 minutes ! Le tower running peut ainsi être pratiqué à votre propre rythme, en adaptant votre vitesse à votre état de forme. Les avantages sont multiples : travailler le cœur, raffermir les abdos, muscler les cuisses, les fesses, les mollets… Le tower running peut par ailleurs se pratiquer très facilement – même en voyage d’affaires – puisque les escaliers ne manquent pas : dans la ruelle au bout de la rue, dans la cage de secours de votre hôtel, dans les gradins d’un stade public… Il suffit d’embarquer des chaussures de running de bonne qualité dans votre valise et le tour est joué. Alors, prêt(e) à monter dans les tours ?